brainstormingLe brainstorming est une technique mise au point par Alex Osborn en 1939 afin d’apporter des solutions concrètes à un problème qu’il faut résoudre. Ce publicitaire américain a eu l’idée d’exploiter la capacité créative d’un groupe pour maximiser la qualité et la pertinence des préceptes présentées.
Au fil des années, le Brainstorming devient de plus en plus populaire et a permis au groupe qui y participe de laisser parler leur créativité sans limite, ni censure, ni filtre. Les idées sont souvent proposées de manière désordonnée, mais elles vont permettre de sélectionner et de combiner certaines idées pour parvenir à des résultats inédits et concluants.

Le brainstorming, qu’est-ce que c’est concrètement ?

Lorsque les responsables d’une entreprise décident de recourir à cette technique, ils doivent rassembler leurs collaborateurs et les mettre en condition pour qu’ils soient en mesure de produire une multitude d’idées innovantes.
Le brainstorming, ou remue-méninges peut être appliqué pour résoudre une grande variété de problèmes : il permet de créer de nouveaux concepts, de trouver un nouveau système pour le lancement d’un produit ou d’un service, d’aborder une campagne de communication sous un angle totalement différent afin d’en maximiser l’impact.
Si cette méthode trouve son origine dans le monde de la publicité, elle est également efficace pour apporter des solutions pertinentes aux problèmes dans d’autres domaines tels que le management et la gestion de projet. Quel que soit le problème à aborder, le brainstorming permet toujours d’avancer des pistes de solutions qui se démarquent par leur originalité.

Le brainstorming, quels avantages ?

Le brainstorming est un excellent moyen pour développer la créativité de vos équipes : en effet, les séances régulières de réflexion augmentent l’estime de soi des participants et améliorer leur vision participative. Lorsque la liste d’idées de chaque collaborateur est prise en compte, il s’implique davantage dans la vie de l’entreprise et ne songera pas à postuler ailleurs.
Cette méthode permet aussi de faciliter l’intégration des nouveaux collaborateurs et de renforcer l’esprit d’équipe en multipliant les échanges. Par ailleurs, comme les différentes équipes ont participé au projet, il devient plus simple de l’adopter. Lorsque tout le monde y croit, le succès arrive plus facilement.
Le brainstorming est également rentable parce qu’il permet de trouver de nouvelles idées à moindre coût et en appliquant un procédé simple. Il suffit de rassembler les participants dans une salle et de leur fournir des stylos, des calepins et un tableau.
Le brainstorming est une méthode flexible qui présente de nombreuses variantes qui se révèlent au fil des expériences et en fonction de la personnalité des participants. En effet, les idées sont rapidement exprimées et sans retenue, toutefois, il faut quand même recadrer de temps en temps pour éviter les débordements.

Un zoom sur le déroulement d’un brainstorming

Avant de commencer un brainstorming, il est important d’établir une méthodologie précise. D’abord, il faut définir le problème à résoudre et connaitre l’enjeu, ainsi que les objectifs de la séance. Il convient aussi de déterminer les limites.
Lorsque la séance a commencé, il faut éviter d’émettre des jugements et des critiques avant l’étape de la sélection d’idées. Toutes les propositions doivent être bien enregistrées. Pendant le tri des idées, les participants doivent faire le point afin de bien préparer la phase de production.
Vous devez prévoir une salle suffisamment spacieuse pour accueillir les groupes qui vont participer au brainstorming. Le nombre de participants ne doit pas dépasser une dizaine et la durée de chaque séance peut varier de 10 à 30 minutes.
Chaque participant doit s’exprimer librement, même si certaines idées semblent extravagantes et insolites. Les personnes introverties doivent être invitées à participer à leur manière en recourant au brainwriting, par exemple, ou en favorisant les ateliers pour qu’ils osent s’exprimer en petit comité. Privilégiez les endroits calmes afin de maximiser la concentration des participants et il ne faut pas que certaines personnes aient le monopole de la parole pendant la réunion.

Comment réussir votre session de brainstorming ?

A réussite du brainstorming repose sur les principes suivants :
– Aucune critique ne doit être émise avant l’étape de sélection d’idées. Il faut noter que seules les critiques constructives et proactives sont recevables afin de ne pas couper l’élan et l’énergie des personnes qui participent à la réunion.
– Il ne faut pas hésiter à recourir à des techniques diversifiées (l’analogie, le rêve éveillé, la combinaison, les dessins et les collages, etc.) pour stimuler la créativité afin de trouver des solutions concrètes : les différentes méthodes peuvent également être combinées pour obtenir des résultats plus concluants.
– Ensuite, vous devez procéder à la confrontation des idées à la réalité afin d’en dégager les avantages et les inconvénients. Cette phase de rationalisation permet de bien évaluer la pertinence de chaque idée.
– Ces différents procédés doivent être renforcés par le suivi des idées présentées : un travail de synthèse va permettre de mieux dégager les idées les plus pertinentes en impliquant tous les participants afin que la solution finale soit issue d’un travail collectif. Grâce à cette phase de cadrage, aucune personne ne pourra se vanter d’être à l’origine du succès du brainstorming et le travail d’équipe sera toujours à l’honneur.

Des variantes du brainstorming que vous pouvez appliquer

Que vous souhaitiez résoudre un problème, avancer des pistes de solutions ou encore apporter une réponse à une question, vous pouvez organiser un brainstorming. Découvrez les différentes variantes qui peuvent vous aider, en fonction des circonstances, à atteindre les objectifs fixés.
Les professionnels du marketing, du management et de gestion de projet ont appris à créer un environnement propice à la réflexion pour améliorer les résultats du brainstorming. Pour être certain d’avancer des solutions concrètes, les participants peuvent essayer de se glisser dans la peau d’une autre personne, de se projeter dans une vie future, d’associer plusieurs mots, de se répartir en plusieurs groupes afin de mieux exprimer leurs idées, parler d’un concept en quelques mots, etc.
La réflexion collective a également permis de créer d’autres variantes intéressantes telles que :

Brainstorming ABC

Le brainstorming ABC qui consiste à trouver une idée adaptée pour chaque lettre de l’alphabet.

Brainstorming digital

Le brainstorming digital est aussi un excellent moyen pour améliorer les résultats obtenus. Vous n’êtes plus contraints d’organiser une rencontre grâce aux outils de diffusion en direct.

Brainriting

Le brainwriting est une alternative qui permet aux personnes timides d’exprimer plus facilement leurs idées.
Quelle que soit votre activité, essayez le brainstorming, une alternative efficace et peu coûteuse pour tous ceux qui souhaitent se démarquer de leurs concurrents. Avec Angage, profitez de la modernité des équipements mis à notre disposition.