teletravail-covid

Le France, ainsi que le monde entier, connaissent une crise sanitaire sans précédent. L’épidémie de Covid-19 a pris de court tout le monde et a obligé bon nombre de professionnels à revoir leurs conditions de travail. Avec le Covid-19, l’organisation du travail sur le lieu de travail a été modifié du tout au tout. Les employeurs ont dû entreprendre de nombreux changements pour continuer à assurer la productivité des employés, mais aussi pour assurer la santé et sécurité tout en diminuant la souffrance au travail. C’est pour cela que le télétravail a été adopté par de très nombreux employeurs afin de pouvoir améliorer la qualité de vie au travail, réduire la charge de travail et augmenter la sécurité au travail. Mais concrètement, qu’est-ce que le télétravail et que dit la loi par rapport au Covid ?

Qu’est-ce que le télétravail ?

Depuis quelques temps, on entend beaucoup parler du télétravail, mais qu’est-ce donc exactement ? Pour faire simple, le télétravail est une forme de travail à domicile ou travail à distance. Dans certaines situations, quand il n’est pas possible de travailler sur le lieu de travail, les employeurs peuvent demander à leurs salariés de travailler depuis chez eux. Bien évidemment, tous les secteurs d’activité ne peuvent pas télétravailler.

Offrir des conditions de travail de qualité et un espace de travail avec une bonne ergonomie n’est pas toujours facile, surtout en période de Covid. Pour travailler dans de bonnes conditions, il convient d’apporter à ses employés des solutions de santé et sécurité. Le télétravail permet de promouvoir la qualité de vie. Les employés offrent un travail de meilleure qualité, ils continuent à avoir des relations sociales, un dialogue social tout en faisant un travail à distance à temps-partiel ou à temps plein.

La particularité du télétravail est qu’il s’agit, malgré tout, d’une méthode de travail assez intéressante et bénéfique pour les employeurs et les employés. En travaillant depuis sont domicile, il n’y a aucun risque de harcèlement, de mal-être, d’accidents du travail, de risques psychosociaux, d’absentéisme, de harcèlement moral, de problèmes organisationnels ou autres.

Mais pour les employeurs, le télétravail nécessite une certaine organisation. Dans une démarche de prévention, la mise en place du télétravail, qu’il se base sur le volontariat ou non, prend du temps. Les employés ne travailleront pas dans les locaux de l’entreprise ou dans un espace de coworking, ils feront du télétravail à domicile. En termes d’organisation, c’est assez compliqué. La sécurité des travailleurs est au cœur des priorités de chaque chef d’entreprise, la pénibilité du travail, la gestion du temps de travail, l’évaluation des risques, l’obligation de sécurité, la gestion des risques professionnels, la gestion des risques psychosociaux, la gestion des ressources, la gestion des ressources humaines, l’ergonomie, la souffrance au travail, la santé et sécurité… sont autant d’éléments que les employeurs doivent prendre en compte.

Cela dit, le télétravail permet d’avoir une grande flexibilité dans le travail. Il est possible, par exemple, d’opter pour le travail à domicile 2 jours par semaine ou plus, ou moins. Beaucoup de travailleurs indépendants travaillent déjà en télétravail, mais de nos jours, il y a aussi beaucoup de salariés. Grâce au télétravail, les horaires de travail sont plus souples, il est possible de faire plus d’heures supplémentaires, d’optimiser son temps de travail…

Le télétravail est-il obligatoire avec le confinement en période de Covid ?

En pleine période de Covid, vous vous demandez si le télétravail est obligatoire ? En effet, c’est une excellente question. D’ailleurs, beaucoup d’employeurs et d’employés se posent cette question. IL faut dire qu’avec les nombreuses annonces du gouvernement, il peut être un peu compliqué de s’y retrouver.

Les différents cas possibles

Concrètement, la loi n’oblige pas les entreprises à mettre leurs salariés en télétravail. Lors du premier confinement, oui, le travail à domicile était obligatoire. Mais le confinement était aussi beaucoup plus strict. Il y avait plus de règles à respecter, plus de restrictions. Durant le second confinement, c’est quelque peu différent. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un confinement allégé et assouplit. Ainsi, le gouvernement préconise le recours au télétravail lorsque l’activité professionnelle le permet. Le gouvernement conseille même de recourir au télétravail 5 jours sur 7 ! En soit, ce n’est pas vraiment une obligation, même si la majorité des gens estiment que c’est plus judicieux, mais dans la mesure du possible et pour pouvoir freiner l’épidémie, les chefs d’entreprises sont encouragés à mettre leurs employés en télétravail. Bien sûr, il faut prendre en compte le secteur d’activité. Dans le bâtiment, par exemple, ce n’est pas possible d’être télétravailleurs. Dans un sens, on pourrait donc parler d’obligation puisque le télétravail fait quand même partie du nouveau protocole sanitaire qui est entré en vigueur à l’occasion du nouveau confinement.

Mon patron peut-il refuser ma demande de télétravail ?

La réponse à cette question est relativement simple : non, votre employeur n’a pas le droit de vous refuser de télétravailler. Si, vous avez peur pour vous ou votre famille et que vous souhaitez devenir télétravailleur, si votre activité vous le permet, alors vous êtes parfaitement en droit d’en faire la demande sans que celle-ci ne soit refusée.

sont les obligations du patron envers ses salariés ?

Lorsque le secteur d’activité s’y prête, le patron est dans l’obligation de proposer à ses salariés de devenir télétravailleurs. De même, il est aussi dans l’obligation d’accepter toute demande de télétravail et ne peut pas les refuser. Lorsque le télétravail n’est pas possible, mais que le patron connaît une baisse d’activité drastique, il peut demander à ses employés de ne pas venir travailler. Mais attention, il doit mettre ses salariés en chômage partiel et il n’y a aucun changement sur le contrat de travail.

Le justificatif de déplacement professionnel en cas de non-possibilité de télétravail

Malheureusement, pour certains secteurs d’activité, le télétravail est impossible à mettre en place et les salariés doivent quand même venir travailler dans les locaux de l’entreprise, comme d’habitude. Or, en période de confinement, tout le monde doit présenter une attestation pour pouvoir se déplacer. Ainsi, dans le cadre professionnel, le patron doit fournir à ses employés un justificatif de déplacement professionnel.

Comment se protéger du Covid même en télétravail ?

Bien que le télétravail soit recommandé, ce fonctionnement peut entraîner divers problèmes de santé et sécurité, entre autres. Comme les salariés travaillent seuls, depuis leurs domiciles, ils peuvent souffrir de stress, d’angoisses, de l’isolement, d’hyper-connexion… De plus, ils peuvent également avoir des difficultés à concilier vie personnelle et vie professionnelle ou encore avec du mal à s’organiser. Pour pouvoir se protéger du Covid en télétravail, il convient aux salariés de trouver un endroit isolé (un bureau, une pièce en particulier) dans lequel ils pourront travailler en toute tranquillité. Même en étant chez vous, vous devez continuer à appliquer les gestes barrières et à vous laver les mains régulièrement.

Quelques astuces pour être efficace en télétravail

Ayez une bonne organisation

La clé de l’efficacité et la productivité d’un télétravailleur est son organisation. En travaillant depuis chez vous, vous allez être régulièrement distrait par ce qui vous entoure. Que ce soit votre partenaire, vos enfants, la télévision, Internet, les réseaux sociaux…Ainsi, créez un emploi du temps et tenez-vous-en afin de ne pas vous disperser et perdre du temps sur votre travail.

Travaillez dans une pièce isolée

Si vous voulez être plus efficace en télétravail, il est préférable de travailler à l’écart du reste. Si vous disposez d’un bureau ou d’une pièce peu utilisée, profitez-en pour installer votre matériel et travailler dans de bonnes conditions, sans être dérangé.

Accordez-vous des pauses

Vous ne le savez peut-être pas, mais le télétravail peut conduire au burn-out. Par conséquent, n’hésitez pas à faire des pauses régulières, surtout si vous travaillez avec un ordinateur.

Gardez toujours le contact avec l’extérieur

L’isolement et la solitude sont les deux fléaux qui touchent la majorité des télétravailleurs. Alors pour ne pas vous laisser abattre, il est primordial de garder le contact avec l’extérieur. Vous pouvez, par exemple, avoir votre patron ou votre manager au téléphone pour le tenir informé de l’avancée de votre travail.

Utilisez la plateforme Angage pour créer une réunion de travail en ligne

Pour pouvoir télétravailler dans les meilleures conditions possibles, vous devez vous aider des bons outils. La plateforme collaborative et interactive Angage vous permet de créer, facilement, une réunion de travail en ligne. Ce concept est très intéressant pour garder le contact avec votre employeur, mais surtout, si vous devez travailler sur un projet en équipe, le fait que vous soyez en télétravail ne sera pas un obstacle puisque vous pourrez quand même collaborer grâce à la réunion de travail en ligne proposée par Angage.

Pour finir

L’épidémie de Covid a été un véritable chamboulement dans l’organisation du travail pour la majorité des entreprises. Le télétravail a toujours existé, mais il est vraiment devenu populaire, voire indispensable, depuis cette crise sanitaire. Heureusement qu’il existe des outils comme Angage pour faciliter la transition et augmenter sa productivité tout en travaillant depuis son domicile. Alors si, vous aussi, vous êtes devenu un télétravailleur, n’hésitez pas à découvrir les multiples fonctionnalités d’Angage.